fbpx

interview
de
CÉCANCE

CECANCE
Marque Cécance

CÉCANCE, marque de l'élégance durable et de la simplicité raffinée

CÉCANCE, une marque fondée par la styliste Anne Liauzun, est le résultat d’une quête pour redécouvrir l’essence du prêt-à-porter masculin sur un vestiaire féminin. L’engagement de la marque repose sur la recherche incessante de la coupe idéale, la rareté par le biais de petites séries et la durabilité à travers des matières premières sélectionnées avec soin, notamment le lin européen cultivé en France ou en Belgique.

Chaque pièce de CÉCANCE célèbre la subtilité du détail et le respect du naturel, incarnant une élégance durable et une simplicité raffinée. Le design, guidé par la vision artistique d’Anne Liauzun, reflète ses 15 années d’expérience dans le prêt-à-porter masculin. Le projet CÉCANCE s’efforce de créer un vestiaire responsable et de qualité, en mettant l’accent sur la maîtrise de la fabrication et la provenance des matériaux.

La découverte de la fibre de lin a été déterminante, apportant au vestiaire de CÉCANCE un caractère noble, robuste, authentique et élégant. Cette fibre exige réflexion et créativité, valeurs fondamentales pour une approche responsable et désirable de la mode. Chaque pièce devient ainsi une histoire à part entière, une pièce intemporelle conçue pour durer dans le temps et s’adapter au rythme de vie de la personne qui la porte.

En fusionnant l’élégance durable avec la subtilité raffinée, CÉCANCE offre un vestiaire facile à porter et intemporel, un héritage à transmettre de génération en génération. Chaque création de la marque incarne ainsi cette vision, transcendant les tendances éphémères pour offrir un style qui résiste au passage du temps.

Nous avons eu l’honneur d’interviewer Anne Liauzun, la fondatrice de la marque CÉCANCE :

« Bonjour, pouvez-vous nous présenter votre parcours et l’histoire de votre marque ?

Je suis diplômée en stylisme et modélisme depuis 2005. J’ai commencé à travailler dans les bureaux de tendance, j’étais spécialisée sur le vestiaire sport et masculin. Puis, j’ai été freelance pendant 5 ans et je travaillais sur le pôle sport « InMouv’ » du bureau de tendances CARLIN. Ensuite, je suis retournée vers le salariat et j’ai travaillé dans différentes sociétés de prêt-à-porter masculin dans un univers urbain (dans l’esprit de  Carhartt).

J’ai plutôt un profil entrepreneur, mes premiers choix de stage en école de Mode étaient aux côtés d’entrepreneuses, comme avec la créatrice Marie Labarelle. Sa démarche responsable et créative m’a beaucoup marqué. Son processus de vision architectural des vêtements, son approche de la matière, des textures, la recherche en teinture végétale, le patronage zéro déchet, elle avait tout un cheminement bien réfléchi et en réalisant ce stage je savais déjà qu’elle avait planté la graine d’une Mode plus consciente en moi.

En en tant que freelance j’ai travaillé en mission, en binôme avec un ami sur la création d’une marque pour homme. Nous étions de la DA au suivi de production. À ce moment-là, j’avais de bons contacts avec toute la chaîne de production car nous maîtrisions tout, du choix des matières à la production en atelier, donc tout le cheminement.

Par la suite dans le salariat, je m’ennuyais un peu, je voulais être réaligné avec mes valeurs. Suite au drame de Rana Plaza au Bangladesh a surgit la « Fashion Révolution » et à ce moment-là, je me suis donc rapprochée du collectif “Une Autre Mode Est Possible” qui posait les premières intentions de travailler sur une chaîne de valeur avec notamment de la transparence, le respect de l’environnement et de l’humain.

En 2017, je me suis donc mise à penser à un vêtement le plus propre possible avec le moins d’impact négatif. J’ai commencé un peu à explorer le lin en allant au festival du lin en Normandie pour essayer d’aller voir concrètement comment était organisée la filière. De là a émergé l’idée d’un vestiaire fait d’une fibre unique.

J’ai commencé à travailler sur un premier projet en m’entourant d’une personne avec qui malheureusement ça n’a pas du tout fonctionné. Nous nous sommes séparées au moment de la COVID-19. Et en septembre 2020, j’ai relancé mon « bébé » avec CÉCANCE. La marque existe donc depuis 3 ans.

Quels produits en lin proposez-vous ?

Un vêtement plutôt typé femme. Je suis mes propres inspirations et mon ADN, sachant que j’ai longtemps travaillé sur des vestiaires masculins. Nous sommes donc plutôt sur un look androgyne dans l’idée d’un tailleur veste pantalon car c’est un look que j’apprécie, j’aime travailler les pièces à manches, tout comme les manteaux, chemises et robes.

Où peut-on retrouver vos produits ?

Sur le site internet de la marque, j’ai également trois autres marketplace en ligne où je suis référencée et bientôt je vais avoir le showroom et la boutique sur Paris, 15 rue Réaumur dans le 3e pour fin janvier.

Combinaison femme

D’où vous vient votre inspiration ?

Je suis pas mal de créateurs, tout d’abord la vague Belge avec Ann Demeulemeester et Martin Margiela qui m’ont beaucoup marqués, puis l’esprit Phoebe Philo chez Cholé et Céline. J’adore aussi la rigueur et l’esthétique des créateurs japonais comme Issey Miyake et Yohji Yamamoto.  Il y a aussi les pièces emblématiques comme le tailleur pantalon veste d’Yves Saint Laurent et les maisons qui ont un véritable savoir-faire historique comme Hermès.

Puis une période que j’appelle « chauve-souris »  avec des looks Néo Urbain, avec Rick Owens, et une série de Néo-Street plus vaporeux, plus poétique avec des couleurs très minérales avec Damir Doma et Boris Bidjan Saberi, qui m’ont pas mal inspiré aussi dans le traitement du vestiaire.

Je puise beaucoup mon inspiration dans le vestiaire masculin pour traiter ma version d’un vestiaire féminin.

Vestiaire féminin lin

Quelles sont les valeurs de votre marque ?

Au cœur de la philosophie de CÉCANCE réside une passion inébranlable pour les matières et les textures d’exception. Chaque sélection minutieuse incarne notre engagement profond envers la qualité des matières qui durent dans le temps, qui s’inscrit donc dans une démarche écologique. La durabilité n’est pas simplement un mot, mais une valeur fondamentale qui guide notre processus de création, faisant de chaque pièce un héritage à transmettre.

L’intemporalité est une signature de CÉCANCE, où chaque pièce est conçue pour évoluer avec le corps de sa ou son propriétaire, devenant une extension naturelle de sa personnalité. Le choix délibéré d’une palette monochrome confère à nos créations une élégance sobre et sophistiquée. Cette préférence pour la simplicité visuelle reflète le style distinctif de la marque. J’aime également casser le rythme avec des imprimés, en collaboration avec des artistes. Ces collaborations artistiques apportent un dynamisme tout en mettant en lumière notre profond respect pour le savoir-faire artisanal et l’expression individuelle. Au-delà,  nous mettons également en avant les métiers qui se cachent derrière chaque vêtement, mettant en avant les travailleurs et leurs compétences.

Comment voyez-vous l’avenir de la marque CÉCANCE ?

D’abord, nous lancerons la boutique, à voir si nous y serons toujours dans 5 ans. J’aimerais collaborer avec des boutiques à travers le monde, formant ainsi un réseau de distributeurs qui partagent notre engagement pour la qualité et l’élégance durable.

Bien que l’ouverture de nouvelles boutiques soit une possibilité à considérer, je me tourne davantage vers l’idée de partenariats exclusifs avec des concept-stores renommés, créant ainsi des adresses distinctes dans les grandes villes. Je souhaite rester fidèle à l’esprit de la marque, privilégiant une approche de niche.

Comment avez-vous connu Up’Textile ?

J’ai connu Up’Textile grâce à la marque be swimwear. Les paréos imprimés en sublimation correspondaient à ce que je recherchais en termes de qualité et de rendu et je lui ai donc demandé par qui elle passait. J’apprécie l’échange et les conseils avec Julien et le reste de l’équipe.

Pourquoi choisir les produits de la marque CÉCANCE ?

Choisir les produits de CÉCANCE, c’est bien plus qu’adopter une simple garde-robe, c’est choisir une expérience unique qui allie élégance et confort qui redéfinit notre rapport à la mode. Une de mes clientes a formulé cela en me disant un jour que mes vêtements étaient comme une extension de sa maison, une sensation de bien-être immédiat dès qu’elle les enfilait. Il y a une harmonie entre la personne et le vêtement qui va au-delà de l’esthétique. Notre approche de la découpe est singulière, créant des silhouettes qui se distinguent dans le monde du lin en termes de design et de coupe. Cela confère à nos créations une attitude différente, une subtilité qui se démarque du conventionnel. La noblesse de la matière parle d’elle-même et nous la laissons s’exprimer pleinement à travers des coupes qui sont à la fois élégantes et confortables.

Retrouvez CÉCANCE sur leur site internet ou sur leur compte Instagram ou page Facebook.

Merci à Anne pour ce partage et sa confiance pour l’impression et la confection de ses produits textiles.

fr_FR